Shisásáy
- français - - deutsch - - english -

Page d'accueil
Nouvelles
L'association
Projets patronnes
FBLC
Constructions et aménagements
KBNPS
OVC
SVTC
Partenaires
Cameroun
Votre contribution
Contact

Constructions et aménagements

En cadre de notre but de support pour les conditions d'apprentissage sains et secourables deux maisons sont réhabilites partiel en 2007. La première famille de Bridget vivait avec leur mère, qui souffre d´un ulcère de peau et des blessures ouvertes, et les enfants Christelbel, Marie-Noel, Rodrique, Harris et leur petite-fille Elsa dans une salle. Mais cette salle est en effet seulement une cuisine. Rodrique et Harris vont à l´école primaire et sont bénéficiaires du programme "OVC". La cuisine était une chambre de 12 m² avec un âtre ouvert ou on prépare trois fois par jour le repas.
Le fume était sans aucune retenue qui irrite les yeux et nuire le voie respiratoire. Il y a deux lits dans cette chambre où toute la famille dort. Normalement personne ne voudrait dormir dans la cuisine, parce que les désagréments de dégagement de fumée sont insupportables. Mais cette famille n’a eu aucun choix. La maison avec deux chambres où ils voulaient habiter au fond n’était jamais terminée et est presque désagrégé. Nous avons décidé d´aider dans ce seul cas pour améliorer la qualité de vie des enfants et toute la famille. Des réparations sont faites et la maison est dans un état habitable maintenant.


La maison potentielle mais délabrée

La famille de Bridget avant la maison assainie

La deuxième famille et la famille d’Adeline Wirsiy. La mère monoparentale vit avec leurs sept enfants Desmond, Marie-Claire, Alfons, Nelson, Gabriel, Arnold, Giom et leur père qui est au-delà cent ans dans une cabane de terre ou d'argile. Le salaire d´Adeline comme fermière est insignifiante. Elle essaie d´acheter par occasion quelques choses sur la marche pour vivoter. Cinq de leurs enfants sont d'âge scolaire, mais Desmond, Nelson, Gabriel et Giom sont sérieusement malades. Le plus grave problème de la maison était le toit. Le vieux père ne pouvait pas dormir pendant la saison de pluies, parce que la pluie tombait directement sur son lit. La mère doit préparer le repas sur la pluie dans la cuisine et les enfants ne pouvaient pas être dans la salle de détente de seulement 10m², parce que le fond était ramolli absolument et en bouillie. C´est impossible d´apprendre en ces circonstances. La mal sanitaire situation des enfants menace souvent la fréquentation d´un école et le salaire de la famille quand la mère doit rester à la maison. La situation est vraiment mieux après des réparations du toit. Depuis les enfants peuvent jouer et rester à sec leur état de santé se raffermi.



Le vieux toit

Le toit crève

La famille d´Adeline avec le nouveau toit

Le fond ramolli dans la maison